Les différentes expériences effectuées

                                  I-/ Les expériences prouvant le danger du portable

                                       

                                          Diverses expériences ont été menées au fil des années afin de trouver les effets nocifs du portable sur la santé. De nos jours, ces études n'ont rien prouvé de concret. En effet, certaines montrent que oui, le portable représente un danger alors que d'autres prouvent le contraire. C'est en regroupant les résultats des différentes expériences que nous chercherons à savoir lequel des deux points de vue est le plus retrouvé.                                                                                                       

                   

                                  LYMPHOMES CHEZ LA SOURIS:   Chez la souris, le lien entre portables et cancer a été établi il y a quelques mois par une équipe australienne du « Royal Adelaide Hospital », conduite par le Dr Michael Repacholi.Ces travaux ont fait l'objet d'une publication dans « Radiation Research », une revue scientifique américaine de haut niveau. Les souris développent très rarement des cancers, même dans les pires conditions environnementales. Les chercheurs ont donc utilisé des souris génétiquement programmées pour développer un lymphome, cancer du système lymphatique. Deux lots de 101 souris ont été constitués. L'un a été exposé pendant dix-huit mois à des champs électromagnétiques de même fréquence et rayonnant à la même puissance que les téléphones cellulaires, tandis qu'un groupe témoin était placé dans les conditions normales. Parmi les souris soumises au rayonnement électromagnétique, 43 ont développé un lymphome, contre 22 dans le groupe témoin. L'ADN des rats exposés semblait se morceler.

 

souris-de-laboratoire-5.jpg
      Ces résultats ont été cependant contestés par les fabricants de portables, qui ont fait valoir que lorsque les animaux étaient programmés pour développer un cancer, on ne pouvait attribuer les tumeurs aux ondes électromagnétiques. Il n'empêche que l'exposition aux ondes a entraîné deux fois plus de cancers. D'une façon générale, tous les résultats mettant en cause la téléphonie mobile sont systématiquement rejetés par les fabricants de portables.

 

      Des études ont constaté une légère augmentation de risque de cancers du cerveau et de leucémies chez les opérateurs radars, mais ceux-ci subissent des expositions très élevées. Si les portables font courir un risque faible, quelques cas peuvent apparaître, vu le très grand nombre d'utilisateurs.

 

 

                                ETUDE DE L'AFSSET:

images-2-1.jpg

 Un organisme d'état a recemment fait une étude (fin 2009) sur les effets des ondes électromagnétiques en général. Cette étude s'est révélée particulèrement intéressante car, en effet, l'AFSSET a regroupé l'ensemble des études effectuées depuis 2005 qui présentaient des résultats concluants. Ainsi, leur but est de répondre à la question sur les dangers des ondes téléphoniques qui est très contradictoire en ce moment. On voit apparaître deux grandes idées qui ressortent de l'ensemble du rapport. L'étude met donc bien en évidence l'existence d'effets des radiofréquences au niveau cellulaire. L'AFSSET prouve cela grâce à d'autres études qui selon lui sont incontestables. Ce point est important, car nous avons là une preuve réelle et tangible de l'effet des radiofréquences, ce que les précédents rapports de 2005 n'arrivaient pas à prouver. Malheureusement, l'étude n'atteindra pas son objectif: les études avancées au niveau de l'exposition non thermique n'auraient pas respecté les conditions d'expérimentation ce qui discréditerait l'expérience d'un point de vue scientifique. Ainsi, l'étude n'a pas pu être validée.Ce rapport mitigé démontre que la multitude d'études réalisées ne peuvent pas toutes être prises en compte, leurs expériences n'étant pas dans des conditions normées.

jean-marie-danjou-est-delegue-general-l-association-francaise-operateurs-mobiles-joel-ama-556289.jpgLes conditions normées? Ceci ne peut être qu'un prétexte des représentants des opérateurs de la téléphonie mobile! Par exemple, Jean-Marie Danjou et Joël Amar répondent à la question: Peut-on être sûr que les ondes n'ont pas d'effets sur la santéPour répondre à cela, ils parleront du dossier de l'afsset qui affirme que les ondes ont un effet sur la santé. Voici la réponse exacte: " Nous représentons les opérateurs de téléphonie mobile et, sur les questions de santé, nous nous référons à la position des autorités sanitaires. L'Afsset (NDLR : Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail), fin 2009, a analysé 3 500 publications scientifiques sur l'ensemble des ondes radio. Il confirme qu'aucun effet sanitaire n'est établi, quel que soit l'émetteur : émetteurs radio, TV, antennes-relais, téléphone mobile, box wifi et autres appareils domestiques...". Ceci est une manipulation des dirigeants des opérateurs car l'Afsset affirme que le danger est présent.

 

De grosses  contradictions  se  font  donc auss entr ce études  et  celles  financée pa les fournisseurs des technologies concernées: la téléphonie mobile par France-télécom en est un exemple, indiquant qu'il y a aucun effet notable et qu'on ne peut accuser les ondes d'être responsable de quoi que ce soit. Cette dernière affirmation est due à une conséquence de la poussée économique que peuvent faire les opérateurs.

images-9.jpg         

 On peut donc observer à partir de ces deux études que les fournisseurs et les fabricants de télépones portables jouent un rôle important sur l'éventuel danger des ondes. Pour ne pas mettre leur commerce en péril, ces derniers trouveront des arguments pour affirmer que le portable ne représente aucun danger pour nous. Cependant, les études scientifiques ont, avec leurs expériences, des résultats plus concrets. Ainsi, nous devrions plus nous fier aux résultats scientifiques plutôt qu'aux affirmations des commerciaux.

 

 

 

 

  

        II-/ Les expériences prouvant qu'il n'y a aucun danger 

 

                                    Nous ne pouvons relever que très peu d'expériences qui ont souligné le fait que les ondes ne repésentent aucun danger pour nous mais il en existe quelques unes:

                                        UNE ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE: Une étude épidémiologique menée au Danemark affirme que le portable ne représentait aucun risque accru de cancer: pour démontrer cela, ils ont pris, depuis  1990, 360 000 utilisateurs de téléphone mobile pour une analyse et celle-ci a révélé que les utilisateurs ne risquaient pas plus d'avoir un cancer que les non-utilisateurs.C'est à leur naissance que les danois ont un numéro personnel qui leur est attribué. Ce système permet aux chercheurs de croiser les souscriptions aux opérateurs de téléphonie mobile avec les registres de santé publique, notamment des cancers. Il n'y a ainsi aucune prise de point de vue contrairement à d'autres études. D'après Frei: "L’incidence n’est pas plus élevée chez ceux qui détiennent un téléphone mobile depuis plus de 13 ans, concluant à l’absence d’une relation de cause à effet entre l’usage du téléphone mobile et le risque de tumeurs cérébrales".

 

                                         De plus, plusieurs scientifiques ont nié le fait que les ondes représentent un danger, voici quelques citations de ces derniers:

telechargement-1.jpg
- " Non, votre téléphone portable n'est pas capable de faire rôtir les neurones. La confusion vient du fait que les ondes qu'il émet appartiennent à la famille des micro-ondes. Lorsqu'elles sont absorbées par nos cellules; elles y déposent leur énergie sous forme de chaleur. A partir de 4W/kg, on sait que cet échauffement peut être toxique. Mais il n'existe pas avec les portables: la dose d'énergie transportée par leurs ondes est trop faible".

 

images-2.jpg- " Au vu de ces données incomplètes, aucune augmentation du risque de cancer n'a été constatée pour ceux qui utilisent un mobile depuis moins de 10 ans. Dans la majorité des études, les utilisateurs du portable semblent même courir moins de risques d'attraper un cancer!"

D'après les expériences de l'enquête Européenne, le portable ne représente aucun risque et en plus de ça, les utilisateurs auraient moins de chance d'attraper un cancer. Quoi? Le portable nous protègerait?! 

( Bien sûr, il s'est avéré qu'il y avait une erreur dans les calculs de ces expériences) 

 

                           III-/ Des résultats mitigés 

           

                                  L'expérience de l'Afsset et de nombreuses autres études montrent bien qu'il y a un danger réel du téléphone portable. Les expériences qui affirment le contraire se sont souvent révélées faussées tandis que les plus concluantes ont finalement montré qu'après 10 ans d'utilisation d'un téléphone, les risques seront 1,4 fois plus importants que pour un non-utilisateur. Ces résultats reviennent souvent et prouvent le danger qu'a le portable sur son utilisateur. Cependant, les risques sont faibles: en effet, un fumeur, lui, aura 20 fois plus de chances de développer un cancer.

images-1-2.jpg   Il n'y a cependant aucune étude qui prouve à 100% le réel danger du portable. En effet, il reste de nos jours comme l'appareil: "Potentiellement Cancérigène ". 

 

En effet, le portable est loin d'être celui qui émet le plus d'ondes par rapport aux autres appareils électriques :

18-1-zoom.jpg

 

             L'expérience mondiale et la plus populaire reste pour l'instant l'étude de l'interphone et même cette dernière n'arrive pas à prouver le danger du portable. En effet, des pays révèlent que le risque est réel alors que d'autres affirment le contraire.

Cette video, publiant les premiers résultats de l'étude interphone montre que le risque de cancer peut augmenter de 60% à 120% et notamment le risque de cancer du cerveau qui lui est doublé pour les personnes utilisant un portable depuis plus de 10 ans. Cependant cette étude n'est pas finie, et les chercheurs ne sont pas tous d'accord. Il faudra donc attendre la fin de cette dernière pour se faire une idée précise quant à ces éventuels dangers.

 

043300801-1-1.jpg

C'est même au niveau des expériences que les résultats sont mitigés et c'est avec le soutien des fabricants ou responsables des opérateurs de portables que les expériences ne révélant aucun danger seront très présentes. Mais, les études prouvant le contraire sont beaucoup plus nombreuses. Les fabricants et commerçants sont donc très présents dans un débat qui de nos jours n'a pas pris fin. Deux concurrents se battent donc principalement:

telechargement-1-1.jpg 

 

 

 

 

 

Les commerçants/fabricants s'opposent à la science!

telechargement-2-2.jpg

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×